La Cabane Vidéo au Foyer Chevaleret

Pour le 6e Festival de cinéma des Foyers, la Cabane Vidéo s’est installé au Foyer Chevaleret afin de recueillir les messages des festivaliers sur l’Afrique en mouvement.

La Cabane a été réalisé par Marie Férec, Mohamed Korera et Alessandra Mapelli

Appel à Bénévoles pour le 6è Festival de Cinéma des Foyers

Bonjour bonjour et bonjour,

Vous suivez de près ou de loin les actions de l’association Attention Chantier, ou vous souhaitez les découvrir ? Vous vous intéressez aux foyers, à la culture africaine, au cinéma, aux projets collectifs et citoyens ? Vous avez du temps ? De l’energie ?

Rejoignez-nous ! Le très beau 6è Festival de cinéma des foyers débutera le dernier week-end de mai. Nous vous attendons cette année à partir du 29 mai pour une Mise en Bouche sur les Quais de la Bnf avec le film Nyamanton de Cheick Oumar Sissoko et le 30 mai l’ouverture du Festival toujours sur les Quais, avec le film The African Cypher de Brian Little. 

Vous êtes trop impatients, vous êtes en mouvement vous aussi ? Vous avez de l’énergie, de l’envie, du temps ? Vous pouvez déjà nous rejoindre en devenant Bénévoles !

Rendez-vous pour une réunion participative : vendredi 16 mai 2014 – 19h – Bar le 96 au 96 boulevard de Charonne. Paris 20è -
Métro Avron – Buzenval ou Alexandre Dumas.
Contact : Adeline@attentionchantier.org & 06 52 43 52 07

LE FESTIVAL

Depuis 6 ans, le Festival de Cinéma des Foyers propose une programmation de films documentaires et de fiction, des débats, des concerts, un studio photo, des émissions de radio… Résidents et bénévoles de l’association Attention Chantier ouvrent les portes de six foyers de travailleurs migrants d’Île de France aux amateurs de cultures africaines ainsi qu’à tous les curieux et voisins.

Du 29 mai au 21 juin 2014, sur le thème de “l’Afrique en mouvement”, nous mettrons en lumière les initiatives et solidarités mal connues qui se créent ici et là et ouvrent de nouveaux horizons…

Tout est gratuit sauf le repas africain à 2 euros !

Nous démarrerons le 29 mai sur les Quais en face de la BnF dans le 13e et nous clôturerons en musique le 21 juin dans le 20e.


Organisé depuis 2009 par Attention Chantier et les Comités de résidents des foyers de travailleurs migrants en Ile de France, le Festival de cinéma des foyers cherche à améliorer le vivre-ensemble dans la ville, et amène le cinéma à des publics qui en sont habituellement privés, tout en faisant découvrir un cinéma peu diffusé.Tout au long de l’année, l’association propose également des ateliers de programmation, d’initiation à la réalisation vidéo, ainsi que des ateliers de radio.

N’hésitez pas à jeter un œil sur le Programme de cette année :

 

Partenaires du 6è Festival de Cinéma des Foyers

Partenaires associatifs, opérationnels, financiers ou média, chaque année, ils sont plus d’une dizaine à accompagner l’action d’Attention Chantier avec le Festival de cinéma des foyers.

Premier partenaire du Festival de Cinéma des foyers : Le Cinéma Numérique Ambulant -  réseau international d’associations. qui gère quinze unités mobiles de projection au Bénin, au Burkina Faso, au Mali, au Niger, au Sénégal, au Togo, au Cameroun et en France. Ces cinémas ambulants réalisent des projections en milieu rural et dans les quartiers populaires des zones urbaines. Le CNA est un outil culturel diffusant une culture authentique aux populations privées d’accès à la culture et aux arts contemporains, en particulier au cinéma, en raison de leur enclavement géographique et social. http://www.c-n-a.org/

Partenaires média


AFRISCOPE le Mag d’ AFRICULTURESwww.afriscope.frwww.africultures.com

 

 

Reporterre : Le quotidien de l’écologie, un média libre et indépendant qui traite une information journalistique et écologique de fond. www.reporterre.net

Radio Nova : Pour la deuxième année consécutive, Radio Nova accompagne la promotion du Festival de Cinéma des Foyers. www.novaplanet.com/radionova

 

Partenaires associatifs & évènementiels

Le Festival IrruEption avec l’association Belleville Citoyenne qui par ses actions à l’année, comme par l’organisation du festival IRRUEPTION, souhaite contribuer à décloisonner le travail social, l’initiative culturelle et l’activité citoyenne dans le quartier de Belleville, à Parishttp://bellevillecitoyenne.fr/

L’Afrique dans tous les sens. Le festival pluridisciplinaire l’Afrique dans tous les sens est un véritable voyage initiatique durant lequel l’Afrique, dans sa diversité et son ouverture, se dévoile dans tous les sens, d’un lieu à l’autre, treize jours durant. Du 16 mai au 1er juin 2014. www.lafriquedanstouslessens.com

 

 

 

Le COPAF, Collectif pour l’Avenir des Foyers www.copaf.ouvaton.org

Ils financent le Festival de Cinéma des Foyers

La ville de Paris – DPVI

Mairie de Paris – Mission Cinéma

La ville de Rosny-sous-Boiswww.rosny93.fr

Le CCFD Terre-Solidaire, Première association française de développement, le CCFD-Terre Solidaire a choisi d’être le partenaire de tous ceux qui combattent la pauvreté et l’injustice. C’est la 3è année consécutive qu’il participe au financement du Festival de Cinéma des Foyers. http://ccfd-terresolidaire.org/

 

Le programme du 6è Festival de Cinéma des foyers















L’édito & le mot du parrain – 6è Festival de cinéma des foyers

Communiqué de presse : Un festival de cinéma pour désenclaver les foyers africains

Un festival de cinéma pour désenclaver les foyers africains

Du 29 mai au 21 juin 2014 : “L’Afrique en mouvement”

 

Du 29 mai au 21 juin 2014, sur le thème de “l’Afrique en mouvement”, le cinéma mettra en lumière les initiatives et solidarités mal connues qui se créent ici et là et ouvrent de nouveaux horizons… Avec un cinéma africain documentaire ou de fiction peu diffusé en France, le 6è festival de cinéma des foyers sera parrainé par Habib Dembélé, dit «Guimba» auteur, metteur en scène et comédien malien.

Depuis 6 ans, le Festival de Cinéma des Foyers propose une programmation de films documentaires et de fiction, des débats, des concerts, un ciné-concert, un studio photo, des émissions de radio… Résidents et bénévoles de l’association Attention Chantier ouvrent les portes de six foyers de travailleurs migrants d’Île de France aux amateurs de cultures africaines ainsi qu’à tous les curieux et voisins, pour se rencontrer et se raconter…

Le 7è Art pour ouvrir les portes des foyers

«L’objectif du festival est de partager un moment convivial autour du cinéma et d’apprendre à mieux se connaître», explique Margaux Leduc, présidente de l’association. “On a souvent des préjugés sur les foyers de migrants, mais les résidents ont aussi parfois tendance à rester entre eux… Devant les foyers on se croise mais on ne se regarde pas. Avec le festival, on ouvre grand les portes et les fenêtres !

Wagui Coulibaly, président du comité de résidents du foyer Bisson, dans le 20e arrondissement.  l’assure : «Ce festival permet aussi de mettre en avant notre combat pour de meilleures conditions de vie, ici comme dans notre pays d’origine.»

Un festival de cinéma pour engager la discussion, créer la rencontre des cultures pour mieux lutter contre les préjugés et faire lumière sur les foyers de travailleurs migrants. Chaque année Le Festival de Cinéma des Foyers accueille plus de 2500 visiteurs sur l’Île-de-France.

La programmation est réalisée en collaboration avec les résidents des foyers.

Cette année, un prix sera décerné au meilleur court-métrage par un jury composé de jeunes des foyers et d’un réalisateur professionnel.

L’Île de France compte plus de 300 foyers occupés par près de 60 000 résidents immigrés, qui vivent et travaillent pendant toute leur vie en France sans bénéficier des droits des locataires.

—————-

Le 6e Festival de cinéma des foyers, du 29 mai au 21 juin 2014

Organisé depuis 2009 par Attention Chantier et les Comités de résidents des foyers de travailleurs migrants en Ile de France, le Festival de cinéma des foyers cherche à améliorer le vivre-ensemble dans la ville, et amène la rencontre par le cinéma, tout en faisant découvrir un cinéma peu diffusé. Le cinéma devient vecteur de paroles, libérateur d’expression : un outil pour lutter contre les préjugés.

Tout au long de l’année, l’association propose également des ateliers de programmation, d’initiation à la réalisation vidéo, ainsi que des ateliers de radio.

Tout le programme et plus d’informations sur www.attentionchantier.org

—————-


Extrait de la programmation de cette 6è édition :

The African Cypher de Brian Little, vendredi 30 mai à 21h30, Quai de la grande bilbiotothèque, Paris 13e. La jeunesse désoeuvrée d’Afrique du Sud trouve dans la danse hip-hop une alternative à la violence.

Bamako année 0 de Julien Fiorentino et Stanislas Duhau, vendredi 6 juin à 20h30 au foyer Bailly, 19 rue du Bailly, Saint-Denis (93). En 2012, les habitants de Bamako expriment leur inquiétude face à la prise de pouvoir par les militaires et à la sécession islamiste du nord du pays.

On a grévé de Denis Gheerbrant, samedi 7 juin à 17h au foyer Saint-Just, 15 rue Saint-Just, Paris 17e. Une quinzaine de femmes de chambres d’un hôtel de région parisienne engagent un bras de fer avec la direction du groupe qui les emploie. La projection sera suivie d’un débat avec le réalisateur, le collectif de sans papiers du 17e, et des représentants syndicaux.

Hamou Beya, pêcheurs de sable de Samouté André Diara, 22h00, au foyer Lorraine, vendredi 20 juin, Paris 19è. Au Mali, les Bozos sont réputés pour leur maîtrise de la pêche. Ils ont cette connexion avec les esprits des eaux que les autres communautés n’ont pas. Ils viennent à Bamako extraire le sable du fleuve pour répondre aux besoins immobiliers de plus en plus croissants. À travers Gala, le personnage principal du film, nous découvrons les enjeux socio-économiques et écologiques de cette activité, et l’incertitude en l’avenir due à la baisse du niveau du fleuve Niger.

Soleils de Olivier Delahaye et Dani Kouyaté, samedi 14 juin à 22h au foyer Allemane à Rosny-sous-Bois. Un vieil homme est chargé de guérir une jeune fille frappée d’amnésie. Il l’emmène dans un voyage curatif, excentrique et joyeux, qui les conduit jusqu’à Ouagadougou en passant par Le Cap, Berlin, le Mali et la Belgique.

Boy Saloum de Audrey Gallet, samedi 21 juin à 17h au foyer Bisson, 15 rue Bisson, Paris 20e. Deux jeunes rappeurs sénégalais montent un mouvement citoyen pour faire échec à la réélection d’Abdoulaye Wade en 2011. La projection sera suivie d’un débat animé par la radio des Foyers, avec la réalisatrice et des musiciens, sur le thème : « Quel rôle les musiciens engagés peuvent ils jouer dans les combats politiques en Afrique ? »

Contacts : Adeline Gonin – Coordinatrice du festival – adeline@attentionchantier.org06 52 43 52 07

6è Festival de Cinéma des Foyers

La programmation de notre 6è festival de cinéma des foyers est en train d’être bouclée par notre équipe de programmation.

Cette année, Habib Dembélé, dit Guimba, auteur, metteur en scène et comédien malien,nous fait l’honneur d’être le parrain de cette 6è édition du festival qui célèbrera l’Afrique en Mouvement.

Dix foyers participeront au festival de cinéma qui se déroulera exceptionnellement du 30 mai au 21 juin 2014.

Préparez vous pour un mois de projections, de ciné-débats, ciné-concert, expositions, studio radio et studio numérique ambulant de notre partenaire le Cinéma Numérique Ambulant.

Retrouvez toute la programmation en ligne à partir du 10 mai 2014 !

Le festival de cinéma des foyers, c’est le cinéma qui frappe à ta porte !

 

 

Appel à films : 6è Festival de Cinéma des Foyers !

Pour la sixième année consécutive, les Comités de résidents des foyers de travailleurs migrants et l’association Attention Chantier déplient leur écran géant pour le Festival de Cinéma des Foyers en Ile-de-Fran

ce ! Un festival qui veut faire la lumière sur un cinéma peu diffusé, utiliser le 7ème art comme outil de rencontre, pour libérer ! Un festival non compétitif, qui ne décerne aucun prix ni distinction.

N’hésitez pas à nous envoyer vos films, courts ou longs, documentaires, fiction ou animation pour des projections suivies de discussions au cœur des foyers de travailleurs migrants africains.

Les films attendus sont de tous genres, de toutes durées, de toutes dates.

Si vous souhaitez proposer un film merci d’envoyer votre candidature par mail avec le titre du film, la fiche technique, un synopsis, une image illustrant le film et vos coordonnées à l’adresse :  films@attentionchantier.org

et d’envoyer une copie DVD par courrier à :
Maison des Associations du 13ème arrondissement- Boite n°83
11 rue Caillaux
75013 Paris

 

Programmation 5ème Festival de Ciné des Foyers

SAMEDI 1ER JUIN – FOYER SAINT-JUST
15, rue Saint-Just, Paris 17ème
M° Porte de Clichy

16h
Les Amoureux au ban public, de Nicolas Ferran
France – 2011 – 1h10 – Documentaire

Au nom de la lutte contre les “mariages blancs” et de la “maîtrise” de l’immigration familiale, les couples franco-étrangers subissent depuis plusieurs années le durcissement continu des politiques d’immigration.
Avec intensité et émotion, 13 couples décrivent dans ce film un parcours du combattant pour se marier en France, faire reconnaître un mariage célébré à l’étranger, obtenir un visa pour la France ou bénéficier d’un titre de séjour.

17H30 Débat - Animé et retransmis par REC, la Radio des Foyers
« Se marier avec l’étranger(e) qu’on aime : mission impossible ? ».
En présence de Charlotte Rosamond, coordinatrice nationale du mouvement des Amoureux au Ban Public et des membres du Collectif des Sans-Papiers du 17ème .

20h00
L’heure du Thiep (riz sénégalais) – Restauration payante

21h30
« Comment faire pour multiplier les métisses ?  » de Adama Camara
France – 2013 – 10min – One Love Show

Le show de cette année sera sur « A nos amours »
c’est un show sur l’amour à l’occidentale et l’amour à l’africaine,
sage et spirituel, à la fois yin et yang, avec des mots filtrés et mesurés,
c’est un show exceptionnel, rire garanti à 100 %, conçu pour faire du bien à tous les corps humains !!

22h
Reyah ! un film du Collectif  Tribudom
Réalisé par Sophie Imbert et Delphine Dumont avec le Collectif des femmes du monde (Paris, 20ème))
France – 2008 – 12 min – Fiction

Après 35 ans de vie en France avec sa femme Sadia, Youssef veut rentrer au pays.

Les couilles de l’éléphant, de Henri-Joseph Kumba Bididi
Gabon – 2001 – 1h38 – Fiction – Comédie

Alors qu’il entame sa campagne de réélection, Alevina, grand amateur de femmes, se trouve frappé d’impuissance suite au mauvais sort jeté par un marabout, mandaté par sa propre femme.

VENDREDI 7 JUIN – FOYER LORRAINE
13, rue de Lorraine, Paris 19ème
M° Ourcq ou Laumière

20h
Expos photos : « Notre Regard » et  « D’un voyage, que reste-t-il » ? autour d’un verre de bissap et de gingembre

22h
CINÉ-CONCERT :
La voisine de Malec de Buster Keaton et de Edward F. Clin
Accompagnement au piano de Maximilien Helle-Forget
Etats-Unis – 1920– 17min – Fiction

Buster et sa charmante voisine sont très amoureux et souhaitent se marier. Mais le père de la jeune fille est définitivement opposé à cette union. Buster va devoir faire preuve de beaucoup d’imagination et d’habileté pour arriver à ses fins.

Fantang ou les trois frères Peuls de Pierre Amiand
En présence du réalisateur
France – 2011 – 52 min – Documentaire

Pour les Peuls de l’extrême ouest africain, le Fantang est un air de musique, mais aussi un mythe qui relate l’origine des liens qui unissent toujours trois des groupes socioprofessionnels de la société peule. Après l’évocation des trois frères mythiques, le film parle de la vie de leurs descendants : les boisseliers, les pasteurs et les griots, dans un village de l’ouest du Mali et au cours des transhumances vers le sud, plus humide, et vers le nord, aux confins du désert.

SAMEDI 8 JUIN – FOYER BISSON
15, rue de Bisson, Paris 20ème
M° Belleville ou Couronnes

16h
Les sénégalaises et la sénégauloise d’Alice Diop
En présence de la réalisatrice (sous réserve)
France/Sénégal – 2007 – 56 min – Documentaire

La réa­li­sa­trice Alice Diop vient à Dakar pour la pre­mière fois. Elle accom­pa­gne la dépouille de son père, tra­vailleur immi­gré en France, qui a voulu être inhumé dans sa terre natale. Étrangère à ce pays, elle décou­vre la cour où sa mère a grandi et où vivent des tantes, cou­si­nes et nièces qu’elle ne connaît pas. Ces femmes par­lent de leur vie quo­ti­dienne, d’argent, de stra­té­gies amou­reu­ses, du mariage, de la poly­ga­mie et des hommes. Alice réa­lise ce qu’aurait pu être sa vie.

17h30 - Débat animé et retransmis par REC, la Radio des Foyers
Discussion autour du film Les sénégalaises et la Sénégauloise, avec la réalisatrice (sous réserve)

20h00
L’heure du Thiep (riz sénégalais) – Restauration payante

22h00
Les très courts-métrages, du Collectif Tribudom
en présence de certains réalisateurs
3 épisodes de “Demain j’lui dis…la web série” : Lettre à jeannette , Le premier amour d’Aïda , La jeune fille et le militaire.
2 épisodes réalisés dans le cadre de l’école du web documentaire POINTVUE : C’est quand le changement, Elle.

Madame Brouette de Moussa Sène Absa
Sénégal – 2002 – 1h42 – Fiction

Le quartier Niayes Thiokeer (« la colline aux perdrix », en wolof), aux petites heures du matin. Des coups de feu éclatent. Devant les voisins accourus, Naago sort en chancelant de la chambre de Mati et s’effondre criblé de balles. Celle que tout le monde appelle Madame Brouette s’accuse d’avoir assassiné son mari. Pourtant, dans le quartier, toutes les femmes s’accordent pour chanter les louanges de cette jeune femme divorcée, mère d’une petite fille et vendeuse ambulante de fruits et légumes. Qu’est-ce qui a pu provoquer un tel geste ?

 

SAMEDI 15 JUIN – FOYER BAILLY
19, rue du Bailly, Saint-Denis
RER D, Stade de France – Saint-Denis ou RER B La Plaine – Stade de France

16h Films d’ateliers
Films des ateliers animés par l’ACERMA et La Structure
J’avais pas du tout pensé à ça de Sekou Diallo
France – 2013 – 12 min – Documentaire
Retour à l’école de Mamadou Gakou
France – 2013 – 17 min – Documentaire

Film de l’atelier « Les mots voyageurs » animé par Attention Chantier

Bienvenue, bon courage de Boubou Kanté, Mohamed Korera, Ibrahim Soumaré, Ibrahim Doucoure.
Avec la participation de Boubou Soumaré, Slimane Bathily, Sadio Konate et Elhadj Sissoko.
France – 2013 – 30 min – Documentaire

Quatre jeunes arpentent les couloirs du foyer à la recherche de conseils, de paraboles des anciens. Un message pour les plus jeunes mais aussi plus largement un enseignement pour tous.

17h30 - Discussion autour des films d’ateliers en présence des réalisateurs et des coordinateurs (ACERMA – La Structure – Attention Chantier )

20h00
L’heure du Thiep (riz sénégalais) – Restauration payante

22h00
Projection des messages de « La Cabine à Déclarations d’Amours » enregistrés pendant la journée.

Le Havre d’Aki Kaurismäki
Finlande/France/Allemagne – 2011 – 1h33 – Fiction

Marcel Marx est cireur de chaussures au Havre. Le jour où un jeune garçon africain arrive clandestinement en cargo, Marx décide de le protéger et de le cacher.

SAMEDI 22 JUIN – FOYER CHEVALERET
63, rue du Chevaleret, Paris 13ème
M° Bibliothèque François-Mitterrand

16H00
Au bled de Stéphane Le Gall-Viliker
France – 2003 – 52min – Documentaire

Massega, Lamine, Mam’s et Macerré sont des jeunes français issus de l’immigration. Venus des banlieues de France, ils ont été « envoyés au bled », le pays des origines, par leurs parents. Sanction ou protection ? Ils sont, à Kayes, au Mali, amenés à se déterminer : comment pensent-ils l’Afrique ? Que disent-ils de la France ? Pour poser le problème de la place de ces jeunes dans la société française, le réalisateur a choisi de partir au Mali rencontrer ces jeunes « Francos » confrontés à leur identité et à leurs projets d’avenir.

17H00
Débat « D’où viens-tu et où vas-tu ? Comment transmettre sa culture et ses valeurs quand on est migrant ? »

20h00
L’heure du Thiep (riz sénégalais) – Restauration payante

22h00
Octobre Noir de Aurel et Florence Corre
France – 2011 – 12 min – Animation

17 octobre 1961 à Paris. Cinq jeunes algériens et trois jeunes français sont en route pour manifester pacifiquement contre le couvre-feu instauré par le Préfet de police Maurice Papon. Cette manifestation est l’occasion pour les algériens de montrer leur volonté de dignité. Pour Malek, le protagoniste, elle est signe d’espoir d’un avenir pour sa génération en France. Saïd, le copain de Malek, y trouve l’occasion d’exprimer sa frustration. Les trois français, eux, manifestent pour une France respectant sa devise républicaine. Tous se lancent, confiants, dans les rues de Paris, sûrs de leurs droits d’homme.

Ouaga Saga de Dany Kouyaté
en présence de Jean-Denis Berenbaum, scénariste et producteur exécutif
Burkina Faso – 2005 – 1h25 – Fiction

Dans la capitale d’un pays d’Afrique, le Burkina Faso, une bande de jeunes tente de survivre et de prospérer face aux mille et une tentations. Aventures d’une bande de débrouillards, vivant dans un quartier démuni de Ouagadougou, qui cherchent des espoirs plus ou moins fous. L’astuce et l’ingéniosité compensent l’argent qui manque souvent. La tristesse est bannie d’un mode de vie résolument optimiste. Rapines et petits boulots constituent le quotidien de cette lutte pour la vie. Les uns réussiront modestement, les autres sombreront plus ou moins sans que, pour autant, ne se démente une grande solidarité de groupe…

SAMEDI 29 JUIN – FOYER ALLEMANE
1, rue Jean Allemane 93110 Rosny-Sous-Bois
RER E, Rosny Bois-Perrier ou M°9 mairie de Montreuil puis bus 121 arrêt Grand Verger

16h00
Les États-Unis d’Afrique de Yanick Létourneau
Canada – 2011- 1h15 – Documentaire

Les États-Unis d’Afrique suit la quête de Didier Awadi, un pion­nier du hip hop afri­cain, alors qu’il tra­vaille sur un nouvel album, hom­mage aux révo­lu­tion­nai­res morts pour l’idéal d’une Afrique unie et indé­pen­dante. Cette épopée musi­cale le fera voya­ger à tra­vers une qua­ran­taine de pays, à la ren­contre d’artis­tes hip hop enga­gés. Le réa­li­sa­teur dresse le por­trait d’une Afrique jeune et poli­ti­sée qui refuse le rôle de vic­time dans lequel on veut la can­ton­ner.

17h30 Débat animé et retransmis par REC, La Radio des Foyers.
« Indépendances, mon amour ? » avec les associations Survie et Sortir du Colonialisme

19h30
Concert pimenté de Pytshen’s Kambilo

Après avoir accompagné pendant des années les grands noms de la musique congolaise, et fort d’avoir navigué de la rumba au reggae en passant par le jazz et la musique folk , L’alto-chimiste Pytshen’s Kambilo nous offre aujourd’hui une musique nourrie de ses origines, de ses rencontres, et se forge ainsi son propre style, qu’il nomme simplement RAM: Rythmes Afro Métissés.
A travers des chansons hautes en couleurs, vous y retrouverez son instrument fétiche la guitare, mais aussi cette langue, le « Ndoa » qu’il a inventée et qui répond souvent selon lui, mieux à son expression musicale que sa langue natale le Lingala ou sa langue adoptive, le Français.
Alors venez bouger bouger sur la musique pimenté de PYTSHEN’S KAMBILO !!!

21h00
L’heure du Thiep (riz sénégalais) – Restauration payante

22h00
Rencontre en ligne d’Adama Roamba
Burkina Faso – 2005 – 12 min – Fiction

Entre Franck et Myriam, l’amour est mort ; il a tourné à la haine. Le couple ne s’adresse plus la parole, mais, bien obligé, vit toujours sous le même toit. Franck et Myriam ne communiquent plus qu’en s’écrivant des messages sur la glace de la salle de bain…

Quartier Mozart de Jean-Pierre Bekolo
Cameroun – 1992 – 1h19 – Fiction dramatique

 

Une fillette répondant au nom de Chef de Quartier est, au goût de la sorcière Mam Thecla, un peu trop curieuse pour son âge. Celle-ci, pour la punir, décide de la transformer en jeune homme ; et c’est ainsi que commencent ses mésaventures.

 

Et tous les samedis du festival à partir de 15h

FIXEZ VOS MESSAGES D’AMOURS

Les 1er juin, 8 juin, 22 juin et 29 juin
StudioPhoto Numérique Ambulant
Proposé par notre partenaire, le Cinéma Numérique Ambulant

Venez saisir vos sentiments d’amours et d’amitiés sur du papier glacé ! La cabane du StudioPhoto Numérique Ambulant vous accueille au coeur du foyer pour un portrait enjaillé !

Le 15 juin
La Cabine à Déclarations d’Amours
Proposée par l’atelier vidéo du foyer Bailly

Venez déclarer votre flamme, chuchoter des mots d’amour, ou déclamer vos passions, face à la caméra de notre cabine à déclarations d’amours. Un message pour une femme, un homme, la famille, un ami, un amour caché… Un amour pour votre terre, la cuisine, la nature, la musique…
La cabine vous ouvre ses portes toute la journée.
Pour les plus courageux, le message pourra être diffusé sur le grand écran, avant la diffusion en plein air du film du soir.

EXPOS PHOTOS !

Notre Regard
Par Tarik, Samir, Tamdra, Ismaël, Seydou, Sahal, Anas et Yacir.

En juillet 2012, des enfants du foyer Villette, âgés de trois à onze ans, ont participé à un atelier de trois jours d’initiation à la photographie, autour du thème Photographie toi en rockeur.
Cet atelier a permis aux enfants d’affiner leur regard sur leur quotidien, de choisir de quelle façon ils voulaient raconter leur quartier, leur logement ou même leur famille. À la suite de l’atelier, les apprentis photographes se sont vus remettre un appareil photo jetable chacun, afin de continuer à travailler chez eux selon la consigne: photographie où tu habites.

D’un voyage, que reste-t-il ?
Proposé par Myriam Grupallo et Laura Ollivier
Une rencontre avec un pays, une terre, des visages, des sensations… De Badjoudé, petit village du nord Bénin, Laura et Myriam rapportent des portraits sur le vif, des séances photo improvisées et des escapades. Entre coulisses, répétitions et représentations, elles ont aussi suivi le spectacle Omicity 3010 de Segun Olabisi, dans sa tournée nationale au Bénin.

Roman-photo – Les 22 et 29 juin uniquement

Proposé par Africultures et Autremonde

Laissez-vous conter à travers cette exposition itinérante les aventures du jeune Kalifa à Paris. Le scénario de ce roman-photo a été écrit et mis en images par des travailleurs en apprentissage du français dans le cadre d’ateliers d’écriture, de photographie et de montage proposés par les associations Africultures et Autremonde. Publié dans le magazine Afriscope entre mai 2013 et avril 2014, ce roman-photo est l’occasion de relayer et de valoriser l’expression citoyenne et artistique de travailleurs migrants investis dans le domaine associatif.

CHANTIER DE L’ANNEE 2013

L’atelier vidéo du foyer Bailly (projeté le 15 juin 2013 à 16h au foyer Bailly)
Quelques mots sur l’atelier “Les mots voyageurs”
Depuis novembre 2012, un atelier vidéo documentaire s’est installé au foyer Bailly à Saint-Denis. Nos jeunes réalisateurs ont arpenté les couloirs du foyer à la recherche de conseils, de paraboles des anciens. C’est dans cette quête, que les « sages » comme on les appelle, se sont pris au jeu.

REC, La Radio des Foyers

La radio des foyers est née de la rencontre entre bénévoles d’Attention Chantier et résidents des foyers au fil des éditions du festival de cinéma des foyers : donner la parole aux résidents. Chaque mois depuis mars 2013, dans le foyer Bisson, à Paris, REC, Radio en Chantier émet pendant presque 3 heures pour donner et animer des avis sur l’actualité économique, sociale, culturelle, politique ! La radio des foyers c’est aussi un micro pour se former, apprendre, partager des savoir-faire, des cultures via un atelier hebdomadaire, chaque mardi. La radio des foyers est un pont entre le foyer et l’Afrique, un pont entre des résidents d’un même quartier, entre des jeunes et moins jeunes qui ont envie de construire demain. C’est votre radio, c’est notre voix !

5ème Festival de Cinéma des Foyers

Cette année nous fêtons ensemble les 5 ans du Festival de Cinéma des Foyers.

 

Le teaser du 5e Festival de Cinéma des Foyers !! from Attention Chantier on Vimeo.

 

Le thème « À nos Amours ! » soufflera sur le Festival !


 

Si le soleil n’est pas encore au rendez-vous des Francilien-nes, Attention Chantier, les comités de résidents des foyers de travailleurs migrants et le Colectif de Sans-Papiers 17e  vont réchauffer vos cœurs et vos week-end du mois de juin dans les foyers d’Île de France.

15h : Un p’tit verre de Bissap ou de gingembre pour commencer ? Venez le siroter devant les expositions photos !

Déjà 16h ? Suivez-nous, c’est le moment du ciné-débat dans le foyer. Curieux, amoureux, timide ou gueulard, c’est le moment d’échanger et de débattre. REC, La Radio des Foyers retransmet ces discussions enflammées et passionnantes.

Venez immortaliser vos messages d’amours et d’amitié en toute intimité et toute la journée, dans le Studio photo Numérique Ambulant ou la Cabine Vidéo à Déclarations d’Amours.

Un petit creux ? Il est 20h, l’heure de partager le Thiep (le riz sénégalais), accessible à tous les porte-monnaies !

Déjà 22h, la nuit tombe ! Sortez donc votre plaid ou votre chandail et laissez-vous emporter par les concerts, one love show et projections en plein air sur écran géant !

Pour découvrir le programme détaillé en ligne, cliquez ici

 

ÉDITO

Où que l’on soit, qui que l’on soit, on a tous la tête à nos amours. Même si on ne dit rien, même si on est loin, nos amours font ce que nous sommes. Amour de la vie, amour fraternel, amour de la famille, amour d’un homme ou d’une femme, amour pour un pays… L’amour nous tient, nous enracine et tisse notre rapport à la société.

Cette année le Festival de Cinéma des Foyers vibre de nos amours, l’amour qui nous fait avancer, nous transporte, nous pousse à réfléchir, nous fait souffrir parfois…

Alors que l’actualité parle de guerre, de crise, de racisme, de tromperie, choisissons, le temps d’un festival, de nous intéresser à l’amour comme un élément essentiel de notre savoir vivre ensemble. Mettre des couleurs dans nos vies, changer notre regard sur les choses, faire rire et faire pleurer, donner à partager, c’est ça l’amour et c’est aussi ça le Festival de Cinéma des Foyers !

Retrouvons nos cœurs tendres prêts à s’emballer pour une jolie histoire le temps d’un film… Échangeons nos avis, nos coups de gueule et nos coups de cœurs tous les après-midis avec des débats… Fixons nos sentiments bouillants sur papier glacé avec le Studio photo Numérique Ambulant… Réchauffons les cœurs en déclarant notre flamme dans la Cabine Vidéo et au micro de REC, la Radio des Foyers…

« Là ou on s’aime il ne fait jamais nuit » dit-on dans les grands lacs, alors éclairons nos soirs de juin à la lumière de nos rencontres !

Bienvenue au 5ème Festival de Cinéma des Foyers et À nos Amours !