Projection à Bamako

En savoir plus sur ce projet

2 réponses à 'Projection à Bamako'

  1. Boukary dit:

    Je viens attentivement d’écouter cette première vidéo. J’appecie d’abord la manière dont la fille s’exprime clairement devant la camera. Mais ce qui me préoccupe, c’est cette venue des filles en en ville pour se rendre esclave. Je vous assure qu’il y en a parmi ces filles dont les parents sont plus riches que leurs patrons en ville. L’exode rural des filles a milleconséquences sur la famille, sur le village. Vous voyez, elle a eu un enfant et cela encore rendra difficile son mariage au village. Sera-t-elle mariée ici en ville? Un grand point d’intérrogation.

  2. Boukary dit:

    Hey, mes soeurs, retrournez à la maison où vous serez traitées avec respect et dignité!
    Bon, on dit aussi en bambara: « la viande est dûre, le couteau n’est pas tranchant ». Là-bas aussi au village, on ne sait pas quelle est la condition alimentaire et financière, mais de toute façon, c’est ton père, ta mère, tes frères et soeurs qui sont là et qui ne vont jamais te traiter de voleuse, de mendiant ou quoi!

Laisser une réponse